Kinésiologie

Kinésiologie

La kinésiologie est une pratique de travail personnel. Le but de ces séances est de se libérer de nos blocages. Les séances consistent à libérer les stress engrammés dans notre corps au cours de notre parcours de vie, en respectant le rythme et les capacités de chacun.
Cette approche favorise l’écoute intérieure : nous partons de nos perceptions et de notre vie au présent. L’accompagnant est un facilitateur aidant la personne qui reçoit la séance à trouver son chemin. Le corps est intérrogé directement par le biais du test musculaire, un de nos outils de base. C’est une forme de biofeedback naturel, qui permet de personnaliser la séance au besoin de chacun. Cet outil permet de prendre l’information à la source, au-delà des idées ou croyances que nous avons sur nous même.
C’est une approche sécurisante, ou ce qui est proposé est adapté à chacun(e). Un travail d’horloger : pour nous aider à nous restructurer, chaque séance se propose minutieusement d’aller en profondeur bouger un aspect de nos fondements où un stress s’est logé. Les réajustements se font par petites touche, ce qui en facilite l’intégration et quand il est prêt, le système bascule.
Les outils le permettant ce travail sont variés : les outils kinésiologiques classiques tels le TFH, l’approche 3 en 1, le Brain gym, mais aussi les réflexes archaïque, les matrice prénatales…tels qu’ils ont été adaptés et développée par l’école Corps Mémoire.

En quelques mots :
Le TFH : « La santé par le touché » est une branche de kinésiologie travaillant sur la fluidité de l’énergie dans le corps au travers des méridiens d’acupuncture. Une approche qui travail sur l’équilibre des muscles et la posture et sur nos dynamisme profonds.
Le 3 en 1 : Corps, mental et esprit intégrés en un. Cette branche de kinésiologie travaille sur les blocages émotionnels et mentaux. Identifier les blocages énergétiques sous jacens à ces blocage. De nombreux outils de prises de consciences de nos mécanismes. Système de croyance conditionné…
Le Brain Gym : Harmoniser les différentes parties du cerveau, et libérer les bugs les empêchat de fonctionner harmonieusement entre eux.
Les réflexes archaïques : Mouvements automatiques développer intra-utérin et dans la petite enfance permettant le développement du système nerveux. Cette branche consiste à intégrer les réflexes qui ne l’ont pas été complètement afin de libérer les blocages qui en résultait.